Qu’est-ce que le progressisme ? Doit-on le définir par opposition au conservatisme, au nationalisme ou encore au populisme ? Peut-on en donner une définition positive, en pensant chacun des grands enjeux de notre société à travers la grille du progrès ? C’est l’objectif que se donne notre think-tank.

Osons le Progrès est un laboratoire d’idées, ouvert à tous les citoyens engagés qui souhaitent mener des réflexions sur les grands sujets de société. Créé en 2019, il s’inscrit clairement dans le mouvement politique qui a conduit à l’élection d’Emmanuel Macron, sans affiliation à un parti politique, avec l’objectif de formaliser la doctrine du progressisme pour l’ancrer de façon pérenne dans le paysage démocratique. Nous estimons en effet que s’il est bon que les politiques publiques soient guidées par l’efficacité et le pragmatisme, il est indispensable qu’elles s’inspirent également d’une réflexion sur le temps long.

Nos prochains événements

Pas d'événement actuellement programmé.

Nos dernières notes

D’un système de soins à un système territorial de santé. Quelle différenciation territoriale ?

Crise des gilets jaunes, manifestations contre la réforme des retraites, crise sanitaire, ces événements récents nous invitent à repenser l'organisation de la santé en France autour des territoires. A travers l’exemple de la santé, nous soulignons ici l’opportunité d’une nouvelle vision de la République des Territoires : plus partenariale

Macron avait raison

Il est temps de revenir sur le bilan des élections municipales. Certains y ont vu une vague verte, d’autres une consolidation de la droite territoriale, d’autres enfin la déroute du parti présidentiel. Marcheurs de la première heure, nous y décelons quant à nous une confirmation paradoxale de la

Nos dernières tribunes

Le marteau des inégalités d’émissions de CO2 et le clou du climat

Tribune de Baptiste Perrissin-Fabert.Un nouveau rapport d’Oxfam sur l’accroissement des inégalités climatiques et sur la responsabilité des riches dans les catastrophes climatiques en cours et à venir a été largement relayé dans la presse généraliste (The Guardian, le Monde du 21 septembre 2020) ainsi que sur les réseaux

L’écologie ne doit pas être le nouveau clivage

Une tribune de Philippe Zaouati.La petite musique commence à devenir assourdissante. Il y aurait donc parmi nous des ayatollahs de l’écologie, des dictateurs en puissance de la cause animale, des militants prêts à mettre à bat la démocratie pour sauver les abeilles et les renardeaux. Il y aurait

Nos vidéos